Velouté de pommes de terre vitelote et poêlée de cèpes, un plat tout simple, mais qui fait son effet!


Connaissez-vous les pommes de terre violettes? C'est vrai qu'on n'en trouve pas forcément facilement, mais si un jour vous en apercevez sur les étals de votre marchand, n'hésitez pas! Elles se cuisinent de la même manière que les pommes de terre traditionnelles. Elles sont juste plus difficiles à éplucher de par leur forme cabossée (N'oubliez pas de mettre des gants pour les éplucher si vous ne voulez pas vous retrouver avec les doigts tout violets!). 
Elles donneront de la couleur et apporteront une belle touche d'originalité à vos plats, en transformant comme dans ma recette du jour un simple velouté de pomme de terre en un plat de restaurant étoilé! 




Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes 

Ingrédients pour 4 personnes:
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 1 branche de céleri
  • 1 kg de pommes de terre violettes
  • 40 de cèpes séchés
  • 1 gousse d'ail
  • Sel
  • Poivre
  • Huile d'olive
  • 1 poignée de noix de cajou grillées non salées

Préparation:

1. Réhydrater les champignons dans un bol d'eau tiède pendant 30 minutes minimum. 


2. Éplucher carotte et oignon. Laver la branche de céleri et ses jeunes feuilles. Couper grossièrement et mixer à intervalles réguliers jusqu'à obtention de fins petits morceaux.




3. Verser dans une marmite avec 2 cuillerées d'huile d'olive. Faire revenir à feu très doux jusqu'à tendreté. 



4. Éplucher et laver les pommes de terre. Couper grossièrement et verser dans la marmite avec 1 l. d'eau salée. Porter à ébullition, puis baisser le feu et faire cuire 20 minutes dans une eau légèrement frémissante.





5. Pendant ce temps, faire cuire les champignons avec une gousse d'ail dans une poêle huilée pendant une dizaine de minutes. En fin de cuisson, augmenter le feu pour faire légèrement griller les champignons. 



6. Mixer les pommes de terre avec plus ou moins d'eau de cuisson selon la consistance désirée, plus ou moins épaisse.


7. Concasser les noix de cajou.

Servir le velouté dans des assiettes creuses. Répartir les champignons et saupoudrer de noix de cajou. Arroser d'un léger filet d'huile d'olive extra-vierge et donner quelques tours de moulin à poivre.

Si vous avez des plantes aromatiques sur votre balcon, décorez vos assiettes avec un brin de romarin!

Bon appétit!




Commentaires

  1. Voilà qui me plait, tant gustativement que visuellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes petits mots qui me font toujours bien plaisir :-)
      Douce nuit!

      Supprimer
  2. Que c'est élégant ! et à l'évidence, savoureux ;-) C'est franchement joli et appértissant

    RépondreSupprimer
  3. J'en ai plein les mirettes, et l'eau à la bouche : par-fait !
    Stéphanie, tu as vraiment le génie de la simplicité efficace et réellement gourmande. Végétarienne, si je dois (enfin) franchir le pas, ce sera grâce à ta cuisine capable de satisfaire tous les palais, dont ceux omnivores. En cuisine végane, pour moi tu es la seule à occuper ce créneau. Et dire qu'il faut une expatriée pour enfin contenter des papilles françaises ! Alors, bravo ! (et au boulot... merci !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Catherine pour ton si gentil message!! J'espère que mes recettes t'aideront si tu décides de franchir le cap ;-) Tu sais, je suis devenue végétalienne en Italie, c'est bien plus simple qu'en France car la cuisine s'y prête bien. Je pensais que c'était intéressant de partager! Belle après-midi et à bientôt.

      Supprimer
  4. Tu as raison, la cuisine italienne, et plus largement méditerranéenne (libanaise : miam !) se prête parfaitement à une alimentation végétale. C'est donc plus qu'intéressant de partager, c'est nécessaire ! Aussi, je te soutiens dans tes projets, et toutes tes actions pour promouvoir la "vraie" Cuisine, celle où on ne se pose même pas la question du "régime" qu'on nous sert. C'est bon, équilibré, on mange, on se régale et c'est tout ! Et, cerise sur le gâteau ça ne fait de mal à personne !...
    Tu prépares donc un nouveau livre thématique ? J'espère qu'il ira dans ce sens, et non pas dans les travers éculés que je regrette par ailleurs : exotisme à tout crin, inspiration anglo-saxonne : sucré/salé à gogo... "healthy" et autres expédients pour anorexiques (beaucoup utilisent le véganisme pour soigner des pathologies alimentaires, peur de grossir etc.) et ça se ressent dans l'assiette, nuisant par là à la Cause, de mon point de vue. Il reste tellement à inventer pour une véritable gastronomie végétalienne de "terroir" !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai souri en lisant ton message car vois-tu, je n'ai jamais fait de régime et je ne crois pas que j'en serais capable. C'est vrai que j'aime la cuisine du monde, mais avant tout une cuisine simple et gourmande. Manger végé par souci de kilos en trop n'est pas une bonne raison, mais je ne veux en aucun cas juger ceux qui le font. Par contre la recherche d'une alimentation saine en diminuant les POA est une bonne chose pour tous. J'espère que tu aimeras mon prochain livre, mais si les recettes du blog te plaisent, il te plaira! Les recettes n'ont rien de compliqué ou farfelu je te rassure.
      Je te souhaite une belle fin de soirée :-)

      Supprimer
  5. Merci pour ta réponse Stéphanie. Moi non plus, je ne me permets pas de juger ceux qui cuisinent végé (ou autre) pour perdre du poids. C'est juste qu'il faut le dire quand on publie des recettes "gourmandes" tristes à pleurer. Végétarienne bio depuis 2 ans, n'y connaissant rien au début, je n'ai pas acheté les bons livres, ni "atterri" sur les bons sites. Autant dire que je ne me suis pas franchement régalée ! De plus, tout est fait pour "véganiser" les gens sans prévenir, et les culpabiliser... Or, végétaRien n'est pas végétaLien ; végétaLien n'est pas crudivore etc. Il faut y aller en douceur, par paliers, et surtout par choix, non par la désinformation. J'ai donc pris 18 kgs dans la foulée parce que toujours affamée et dénutrie !...
    Mais cela ne te concerne en rien. Au contraire, j'apprécie ton approche, ton ouverture, et tu annonces la couleur en douceur, sans agresser ni donner de leçons. Tu n'en es que plus convaincante. Je pense que c'est la seule façon d'amener les gens à se remettre en question, surtout quand on propose des alternatives réellement réjouissantes ! (Pour avoir longtemps fait de la prévention dans un autre domaine, c'est la meilleure posture...). Aussi, je me réjouis sincèrement de t’accueillir bientôt dans ma ville natale !

    RépondreSupprimer
  6. Hi ! ma jolie P'tite Fée ♥, une recette digne d'une chef étoilée et qui donne vraiment envie de part la présentation et la sélection de bons ingrédients ! pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr